William Taft

William Howard Taft est né le 15 septembre 1857 dans la ville de Cincinnati, dans l’Ohio. Il étudia à l’Université Yale et à l’Université de Cincinnati avant de devenir avocat. En 1890, il épousa Helen Herron, avec qui il eut trois enfants.

Taft fut nommé juge à la Cour suprême des États-Unis en 1900, puis secrétaire d’État en 1904. En 1908, il fut élu président des États-Unis, et réélu en 1912. En 1913, il prit la décision de se retirer de la politique et de devenir professeur à l’Université Yale. Il mourut le 8 mars 1930.

 

William Taft : vie et carrière

William Howard Taft est né le 15 septembre 1857 à Cincinnati, dans l’Ohio. Il est le cinquième et dernier enfant de Alphonso Taft et de Louise Torrey. Sa famille était de tradition confessionnelle congrégationaliste et son père était un avocat respecté et un membre influent du Parti whig. William Taft fréquenta le Woodward High School, puis Yale, où il étudia la philosophie et la religion, et fut membre de la société secrète Skull and Bones. En 1878, il obtint son diplôme et alla étudier le droit à l’Université de Cincinnati, où il obtint son diplôme en 1880.

Après avoir obtenu son diplôme, Taft a été admis au barreau de l’Ohio et a commencé à pratiquer le droit dans le cabinet de son père. En 1881, il épousa Helen Herron, avec qui il eut trois enfants : Robert Alphonso Taft, Helen Taft Manning et Peter Rawson Taft II. En 1883, Taft fut nommé juge adjoint de la Cour suprême de l’Ohio, et en 1887, il devint juge de cette cour. En 1890, il fut nommé procureur général des États-Unis par le président Benjamin Harrison.

En 1892, Taft fut nommé président de la commission de réforme judiciaire de l’Ohio, qui a mis en place un système de cour d’appel en Ohio. En 1893, il fut nommé juge de la Cour d’appel des États-Unis pour le sixième circuit, et en 1900, il fut nommé président de la commission de codification des lois fédérales. En 1904, le président Theodore Roosevelt nomma Taft secrétaire d’État des États-Unis, et en 1905, il le nomma juge de la Cour suprême des États-Unis.

En 1908, Roosevelt décida de ne pas se présenter à la présidence des États-Unis, et il soutint la candidature de Taft. Taft fut élu président des États-Unis en 1908, et il servit jusqu’en 1912. En 1912, Taft fut battu par Roosevelt lors de la primaire républicaine, et Roosevelt devint le candidat du Parti républicain. Taft se présenta alors comme candidat à la présidence sous l’étiquette du Parti progressiste, mais il fut battu par Roosevelt et le candidat démocrate Woodrow Wilson.

Après avoir quitté la présidence, Taft enseigna la droit à l’Université Yale, et il fut nommé professeur de droit constitutionnel en 1913. En 1917, Taft fut nommé président de la commission de réforme judiciaire des États-Unis, et en 1921, il fut nommé président de la commission

 

William Taft : les grands moments de sa vie

William Howard Taft est né le 15 septembre 1857 à Cincinnati, dans l’Ohio. Il est le fils de Alphonso Taft, un ancien ministre de la Guerre et de Louise Torrey Taft. William Taft a été élevé dans une famille aisée et a été instruit par des précepteurs privés et dans les meilleures écoles. En 1874, il entre à Yale et en 1878, il est admis à la prestigieuse université de Cincinnati College of Law.

Après avoir obtenu son diplôme, Taft commence sa carrière de juriste dans un cabinet d’avocats de Cincinnati. En 1880, il épouse Helen « Nellie » Herron, avec qui il aura trois enfants. En 1887, Taft est nommé juge de la Cour suprême de l’Ohio et en 1890, il devient juge de la Cour d’appel des États-Unis pour le sixième circuit.

Taft est devenu célèbre en 1902, lorsqu’il a été nommé président de la Commission des Philippines par le président Theodore Roosevelt. En 1904, Roosevelt l’a nommé secrétaire d’État et en 1908, Roosevelt l’a choisi comme son successeur à la présidence des États-Unis. Taft a été élu président en 1908 et a été réélu en 1912.

En 1913, Taft a été nommé juge de la Cour suprême des États-Unis par le président Woodrow Wilson. Il a servi comme juge jusqu’à sa mort en 1930.

William Howard Taft est mort le 8 mars 1930 à Washington, D.C.

 

William Taft : de son enfance à sa carrière politique

William Taft est né le 15 septembre 1857 à Cincinnati, dans l’Ohio. Il est le fils de Alphonso Taft, un avocat et ancien secrétaire d’État, et de Louise Torrey Taft. William Taft a grandi dans une famille aisée et a été élevé par une nurse anglaise. Il a été envoyé dans une école privée pour garçons à Cincinnati et, en 1874, il est allé étudier au Yale College, où il a été membre de la prestigieuse fraternité Skull and Bones. Après avoir obtenu son diplôme en 1878, Taft est allé étudier le droit à l’université de Cincinnati, où il a obtenu son diplôme en 1880.

Taft a ensuite travaillé comme avocat dans le cabinet de son père, où il a rencontré son futur épouse, Helen Herron. Les deux se sont mariés en 1886 et ont eu trois enfants : Robert Alphonso, Helen Herron et Peter Rawson.

En 1890, Taft a été nommé juge à la Cour suprême de l’Ohio et, en 1892, il a été nommé procureur général de l’État. En 1900, il a été nommé président de la commission de réforme judiciaire de l’Ohio, qui a abouti à la création de la Cour suprême de l’Ohio.

En 1904, Taft a été nommé juge à la Cour suprême des États-Unis par le président Roosevelt. En 1908, Roosevelt a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat et a soutenu la candidature de Taft à la présidence des États-Unis. Taft a été élu président en 1908 et a été réélu en 1912.

Pendant son mandat, Taft a mis en place plusieurs réformes, notamment la création de la Commission fédérale du commerce, une agence chargée de contrôler les pratiques commerciales jugées monopolistiques ou anticoncurrentielles. Il a également signé la loi de régulation des chemins de fer, qui a établi des règles plus strictes pour les compagnies ferroviaires.

En 1912, Taft a été battu par le candidat démocrate Woodrow Wilson lors de sa candidature à la réélection. Après avoir quitté la Maison Blanche, Taft est retourné à l’université de Yale comme professeur de droit. En 1921, il a été nommé président de la Commission du codification du droit des États-Unis, qui a abouti à la publication du Code Taft en 1926.

En 1930, Taft a été nommé président de la commission de réforme judiciaire du Congrès, qui a abouti à la création de

 

William Taft : de la présidence à la Cour suprême

William Taft est né à Cincinnati, dans l’Ohio, en 1857. Après avoir étudié le droit, il est nommé juge fédéral en 1887. En 1890, il devient procureur général des États-Unis, puis secrétaire d’État en 1892. En 1904, il est nommé juge de la Cour suprême des États-Unis. En 1908, il est élu président des États-Unis. Taft est réélu en 1912, mais il ne parvient pas à se faire réélire en 1916. En 1921, il est nommé chef de la commission du droit international. Il meurt en 1930.

 

William Taft : sa vie après la politique

William Taft a été un homme politique et un juge américain. Après avoir quitté la politique, il est devenu professeur de droit à l’université Yale. Il a également été le président de l’American Bar Association.

William Howard Taft est né le 15 septembre 1857 à Cincinnati, dans l’Ohio. Il était le fils de Alphonso Taft, qui a été un membre du cabinet de Abraham Lincoln et le secrétaire d’État de l’U.S. Grant. William Taft a étudié au collège Yale et à l’université de Cincinnati avant de rejoindre l’armée américaine comme officier de cavalerie en 1898.

Après avoir quitté l’armée, Taft est rentré dans la vie politique. Il a été élu au Congrès en 1902, puis nommé juge de la Cour suprême des États-Unis en 1921. Deux ans plus tard, il a été nommé président des États-Unis. Taft a servi un seul mandat de quatre ans en raison de son manque de popularité auprès du public.

Après avoir quitté la présidence, Taft est retourné à l’université Yale en tant que professeur de droit. Il a également été le président de l’American Bar Association. Taft est décédé le 8 mars 1930 à Washington, D.C.

 

William Howard Taft était un homme politique et un juge américain qui a servi de 27e président des États-Unis de 1909 à 1913. Avant de devenir président, il a été secrétaire à la Guerre et juge suprême. Taft était un républicain progressiste et il a été le candidat à la présidence du parti en 1912. Il a perdu cette élection au profit de son ancien ami et collègue, Theodore Roosevelt. Après sa défaite, Taft est retourné à l’enseignement et à la pratique du droit. Il est décédé en 1930.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.