Martin Van Buren

Martin Van Buren est né en 1782 dans la ville de Kinderhook, dans l’État de New York. Il a été le huitième président des États-Unis, du 4 mars 1837 au 4 mars 1841. Avant d’être président, il a été secrétaire d’État, sénateur de l’État de New York et gouverneur de l’État de New York. Il a également été le fondateur du Parti démocrate des États-Unis.

Martin Van Buren : jeunesse et carrière

Martin Van Buren, né le 5 décembre 1782, était un politicien américain et l’huitième président des États-Unis. Il a grandi dans l’État de New York et a étudié le droit. Après avoir exercé comme avocat, il est entré en politique et a été élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1812. Il a ensuite été nommé au Sénat des États-Unis en 1821. En 1828, il a été élu vice-président des États-Unis, et en 1832, il est devenu président.

Van Buren était membre du Parti démocrate, et il a été le premier président des États-Unis à être membre d’un parti politique. Il a été élu en 1836, mais il n’a pas été réélu en 1840. Après son mandat, il est retourné dans l’État de New York et a représenté le comté de Columbia à la Chambre des représentants des États-Unis de 1845 à 1847. Il est décédé le 24 juillet 1862, à l’âge de 79 ans.

Martin Van Buren : le 8ème Président de USA

Martin Van Buren est né le 5 décembre 1782 à Kinderhook, dans l’État de New York. Il est le fils d’Abraham Van Buren, un fermier, et de Maria Hoes Van Alen. Van Buren a fait ses études à l’Académie de Kinderhook et à Liberty Hall de New York (aujourd’hui Washington Academy). Il a étudié le droit et a été admis au barreau en 1803.

En 1821, Van Buren est élu au Sénat des États-Unis. Il a été secrétaire d’État d’Andrew Jackson de 1829 à 1831. En 1832, il est élu vice-président des États-Unis.

Van Buren devient président des États-Unis en 1837, après la mort du président Jackson. Il est élu pour un second mandat en 1840.

En tant que président, Van Buren doit relever de nombreux défis, notamment une crise financière causée par la panique de 1837. Il doit également faire face à la question de l’esclavage. En 1841, il participe à la fondation du Liberty Party, un parti politique opposé à l’esclavage.

La présidence de Van Buren n’est pas très réussie. Il n’est pas réélu en 1844. Après avoir quitté ses fonctions, il retourne dans sa maison de New York.

Van Buren meurt le 24 juillet 1862, à l’âge de 79 ans.

Martin Van Buren : réussites et controverses

Martin Van Buren (1782-1862) était le 8ème président des États-Unis, en fonction de 1837 à 1841. Il a été le premier président né après la Declaration of Independence et était le premier président à parler anglais comme langue maternelle. Il a été surnommé « Old Kinderhook » en raison de sa ville natale de Kinderhook, New York.

Van Buren a été un avocat et un homme politique de carrière. En 1812, il a été élu au Sénat de l’État de New York, et en 1821, il est devenu le gouverneur de l’État de New York. En 1828, il a été nommé secrétaire d’État par le président Andrew Jackson. Van Buren a été un architecte clé du parti politique démocrate, et il a aidé à mettre en place le premier système de parti politique organisé aux États-Unis.

En 1837, Van Buren a été élu président des États-Unis. Son mandat a été marqué par la Grande Dépression de 1837, une période de forte contraction économique aux États-Unis. La dépression a été causée par une série de facteurs, notamment la panique bancaire de 1837 et la récession mondiale de 1837-1838. La dépression a eu un impact négatif sur Van Buren, et il a été largement blâmé pour l’économie en difficulté. En 1841, Van Buren a été battu pour la réélection par son challenger Whig, William Henry Harrison.

Après son mandat, Van Buren est retourné à sa ville natale de Kinderhook. En 1848, il a essayé de gagner la nomination présidentielle du parti démocrate, mais il a été battu par Lewis Cass. En 1856, il a été battu une seconde fois pour la nomination présidentielle, cette fois par James Buchanan. Van Buren est décédé en 1862, à l’âge de 79 ans.

Martin Van Buren : vie postérieure et mort

La fin de la vie de Martin Van Buren est relativement calme. Il reprend son activité d’avocat et reste impliqué dans la politique, siégeant au Sénat de l’État de New York de 1842 à 1845. Il se présente sans succès au poste de gouverneur en 1846.

En 1848, Van Buren est désigné par le Free Soil Party pour être leur candidat à la présidence. Le Free Soil Party était un nouveau parti formé en opposition à l’expansion de l’esclavage dans les territoires de l’Ouest. Van Buren est le seul ancien président à s’être présenté sur un ticket de parti tiers. Il n’arrive que troisième à l’élection, derrière le candidat du parti whig, Zachary Taylor, et le candidat du parti démocrate, Lewis Cass.

Après l’élection, Van Buren retourne à sa pratique du droit et reste à l’écart de la vie publique. Il n’assiste pas à l’investiture de son successeur, Franklin Pierce, en 1853.

L’épouse de Van Buren, Hannah, meurt en 1858. L’année suivante, il se remarie avec une veuve, Margaret Taylor.

Martin Van Buren meurt le 24 juillet 1862, à l’âge de 79 ans. Il est le premier président américain à mourir en exercice. Il a également été le seul président du parti démocrate à mourir pendant son mandat jusqu’à l’assassinat de John F. Kennedy en 1963.

Martin Van Buren : héritage

Martin Van Buren naît le 5 décembre 1782 à Kinderhook, dans l’État de New York. Il est le dernier des dix enfants de Abraham Van Buren, un révolutionnaire néerlandais, et de Maria Hoes Van Alen. Après avoir fréquenté l’école dans sa ville natale, il est admis au barreau de New York en 1803.

Van Buren commence sa carrière politique en 1812, comme membre du Sénat de l’État de New York. Il est élu au Congrès des États-Unis en 1812 et siège jusqu’en 1817. Il est nommé au poste de procureur général de l’État de New York en 1816 et devient le chef du parti démocrate de l’État de New York en 1821.

En 1828, Van Buren est élu au Sénat des États-Unis et devient le chef du parti démocrate à Washington. En 1832, il est élu vice-président des États-Unis sous la présidence de Andrew Jackson. Après la mort de Jackson en 1837, Van Buren est élu président des États-Unis.

Van Buren est réélu en 1841, mais il est battu en 1845 par le candidat du parti whig, James K. Polk. Après son mandat, Van Buren retourne dans son État natal et s’implique dans la vie politique de New York. Il meurt le 24 juillet 1862 à Kinderhook.

Martin Van Buren est considéré comme l’un des pères fondateurs du parti démocrate des États-Unis. Il a également été le premier président américain d’origine néerlandaise. Sa principale contribution à la politique américaine est la création du parti démocrate moderne.

Martin Van Buren fut un homme politique habile et respecté, qui a joué un rôle important dans la formation du parti démocrate moderne. Il a été le huitième président des États-Unis, servi de 1837 à 1841. Van Buren était populaire auprès de ses partisans, mais il a été critiqué pour sa gestion de l’économie durant la panique bancaire de 1837. Malgré cela, il a été un président efficace et a laissé une empreinte durable sur la politique américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.