James Garfield

James Garfield, né le 19 novembre 1831 à Cuyahoga, Ohio, était un homme politique américain. Il a été président des États-Unis pendant quatre mois, avant d’être assassiné par un adversaire politique. Garfield était un républicain progressiste et il a été le premier président de ce parti. Il a été élu au Congrès en 1862 et a été réélu huit fois. Garfield a été nommé président du Comité des républicains du Congrès en 1876.

 

James A. Garfield : une brève biographie

James A. Garfield, né le 19 novembre 1831 à Orange, en Ohio, était un homme politique américain qui a servi comme 20e président des États-Unis, du 4 mars 1881 jusqu’à sa mort le 19 septembre 1881, à l’âge de 49 ans. Garfield était un républicain et un ancien membre du Congrès, représentant de l’Ohio.

Après avoir été élu président, Garfield a été assassiné par Charles J. Guiteau le 2 juillet 1881, à Washington, D.C. Guiteau était un ancien membre du parti démocrate qui avait soutenu la campagne de Garfield, mais qui avait été rejeté pour un poste dans l’administration Garfield. Garfield est mort de ses blessures le 19 septembre 1881, à l’âge de 49 ans.

Garfield était né dans une famille pauvre dans le comté de Cuyahoga, en Ohio. Il a été élevé par sa grand-mère maternelle après que ses parents soient décédés quand il était jeune. Garfield a étudié à l’école du village de Orange, puis au Geauga Seminary, avant de devenir instituteur.

En 1856, Garfield a été admis à l’université Hiram, dans l’Ohio, où il a étudié les droits de l’homme et la science politique. Après avoir obtenu son diplôme en 1857, Garfield a été admis au barreau de l’Ohio. Il a ensuite ouvert un cabinet d’avocats avec son ami Thomas Ewing.

Garfield a été élu au Congrès en 1862, représentant le 19e district de l’Ohio. Il a été réélu en 1864 et en 1866. En 1868, Garfield a été élu au Sénat de l’Ohio. Il a été réélu en 1870 et en 1876.

En 1880, Garfield a été nommé par le parti républicain comme candidat à la présidence des États-Unis. Il a été élu président en novembre 1880, et a pris ses fonctions le 4 mars 1881.

Garfield a été assassiné le 2 juillet 1881, à Washington, D.C., par Charles J. Guiteau, un ancien membre du parti démocrate qui avait soutenu la campagne de Garfield, mais qui avait été rejeté pour un poste dans l’administration Garfield. Garfield est mort de ses blessures le 19 septembre 1881, à l’âge de 49 ans.

 

James Garfield : de l’Ohio à la Maison Blanche

James A. Garfield naît le 19 novembre 1831 dans une ferme de l’Ohio. Il est le fils d’Abraham Garfield, un révolutionnaire de 1812, et de Maria Garfield, une femme au foyer.

Garfield grandit dans une famille pauvre et travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille. En 1848, il quitte l’école pour devenir instituteur. Cinq ans plus tard, il est admis à l’université de William et Mary, en Virginie.

Après avoir obtenu son diplôme en 1856, Garfield rejoint l’armée américaine en tant que volontaire pendant la guerre de Crimée. Il est promu au grade de major en 1862 et participe à de nombreuses batailles de la guerre civile américaine.

En 1863, Garfield est élu au Congrès des États-Unis. Il est réélu sept fois et devient l’un des plus importants membres du parti républicain. En 1880, il est élu président du Congrès.

Le 4 mars 1881, Garfield est inauguré comme vingt et unième président des États-Unis. Moins de quatre mois plus tard, il est assassiné par Charles Guiteau, un détraqué mental. Garfield meurt le 19 septembre 1881, après avoir subi de graves blessures.

 

James Garfield : un président assassiné

James Garfield, né le 19 novembre 1831 à Cuyahoga, dans l’Ohio, est un homme politique américain. Il est le vingt et unième président des États-Unis, de mars 1881 à septembre 1881.

Garfield étudie à l’université Hiram, puis il devient professeur de mathématiques et d’histoire. En 1854, il épouse Lucretia Rudolph. En 1861, il s’engage dans l’armée de l’Union comme colonel et prend part à plusieurs batailles, notamment celles de Shiloh et de Vicksburg.

En 1864, il est élu au Congrès, où il siège jusqu’en 1867. En 1880, il est nommé président du parti républicain. Le 2 mars 1881, il est élu président des États-Unis.

Le 2 juillet 1881, alors qu’il se rend à la gare de Washington pour prendre le train en direction de New York, il est abattu par un homme du nom de Charles Guiteau. Il meurt le 19 septembre 1881, des suites de ses blessures. Guiteau est condamné à mort et exécuté le 11 juin 1882.

 

James Garfield : sa vie après la mort

James Garfield, né le 19 novembre 1831 à Orange, en Ohio, était un homme politique américain. Il a été assassiné le 2 septembre 1881 à Washington D.C. James Garfield a servi comme vingt-quatrième président des États-Unis, mais il n’a été en fonction que pour 200 jours avant d’être tué par un anarchiste.

Après l’attentat, James Garfield a été transporté à l’hôpital et a été soigné par les meilleurs médecins de l’époque. Malheureusement, les médecins de l’époque ne savaient pas comment traiter une blessure par balle et Garfield est décédé le 2 septembre 1881, après avoir subi deux mois de douleurs insupportables.

Sa mort a été un choc pour le pays et a entraîné une vague d’émotion nationale. Garfield a été enterré au cimetière national de Lake View, à Cleveland, dans l’Ohio. Sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage national et de nombreux américains se rendent encore aujourd’hui au cimetière pour rendre hommage à l’ancien président.

 

Les héritiers de James Garfield

James Garfield, né le 19 novembre 1831 à Cuyahoga, dans l’Ohio, est un homme d’État américain. Il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1862, puis au Sénat en 1876. Après avoir été nommé président du Comité national républicain, il est élu président des États-Unis en 1880. Garfield est assassiné le 2 septembre 1881, à Washington, par Charles Guiteau. James Garfield est enterré au cimetière national de Lake View, à Cleveland, dans l’Ohio.

James Garfield est le fils de Abram Garfield et de sa seconde femme, Eliza Ballou Garfield. Il est né dans une famille pauvre et il est élevé dans la religion réformée. Garfield fait ses études à l’école du village puis il est admis à l’université Hiram, dans l’Ohio. Il en sort diplômé en 1856. Garfield est ensuite admis à la barre de l’Ohio.

Garfield s’engage dans la politique en 1857, lorsqu’il est élu au Sénat de l’Ohio. En 1860, il soutient Abraham Lincoln dans sa campagne à la présidence des États-Unis. Lorsque la guerre civile éclate en 1861, Garfield s’engage dans l’armée de l’Union. Il est nommé colonel du 20e régiment d’infanterie de l’Ohio. Garfield participe à plusieurs batailles, notamment à Shiloh, en 1862. Il est blessé à la jambe lors de la bataille de Chicksaw Bayou, en 1863.

Garfield est élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1862. Il est réélu en 1864 et en 1866. En 1867, il est nommé président de la Commission de reconstruction, chargée de superviser la reconstruction des États du Sud après la guerre civile. En 1868, Garfield soutient Ulysses S. Grant dans sa campagne à la présidence des États-Unis.

En 1876, Garfield est élu au Sénat des États-Unis. Il est réélu en 1878. En 1880, il est nommé président du Comité national républicain. En juin 1880, Garfield est désigné candidat à la présidence des États-Unis lors du congrès national républicain, à Chicago. Il est élu président des États-Unis en novembre 1880, face à son rival démocrate, Winfield Scott Hancock.

Garfield est assassiné le 2 septembre 1881, à Washington, par Charles Guiteau. James Garfield est enterré au cimetière national de Lake View, à Cleveland, dans l’Ohio.

Les héritiers de James Garfield sont ses trois enfants : James Rudolph Garfield, Harry Augustus Garfield et Irvin McDowell Garfield.

 

James Garfield était un homme politique américain et le 20ème président des États-Unis. Garfield était un défenseur de l’égalité des droits et un leader de la réforme. Il a été assassiné par un opposant politique peu de temps après son investiture. Garfield était un homme passionné et un excellent orateur. Il laisse une legacy en ayant été un président juste et progressiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.