George W. Bush

George W. Bush est un ancien président des États-Unis. Il a été élu en 2000 et a servi jusqu’à la fin de son second mandat en 2009. Bush est né en 1946 dans le Connecticut. Il a été élevé dans une famille aisée et a fréquenté les meilleures écoles. En 1964, il a été admis à l’Université Yale. Après l’obtention de son diplôme, Bush a servi dans l’Air National Guard. En 1974, il a déménagé au Texas, où il a travaillé dans les affaires et dans le secteur pétrolier. En 1988, il a été élu gouverneur du Texas. Il a été réélu en 1992 et en 1994. En 2000, Bush a été élu président des États-Unis. Après les attaques du 11 septembre 2001, Bush a mené les États-Unis dans une guerre contre le terrorisme. En 2003, il a ordonné l’invasion de l’Iraq. Bush est le fils de l’ancien président George H. W. Bush.

 

Enfance et jeunesse de George W. Bush

George Walker Bush est né le 6 juillet 1946 à New Haven, dans le Connecticut. Il est le premier fils de George H. W. Bush, président des États-Unis de 1989 à 1993, et de Barbara Bush. Il a une sœur aînée, Robin, qui est décédée en 1953 à l’âge de trois ans d’une leucémie. Bush a ensuite deux frères, Jeb et Neil, et une sœur, Dorothy.

Bush a passé la plus grande partie de son enfance et de son adolescence dans le Midland, au Texas. Il a fréquenté la première année de lycée à Phillips Academy, à Andover, dans le Massachusetts, avant de retourner au Texas pour terminer ses études secondaires au Midland High School. En 1964, il a été admis à l’Université Yale, où il a étudié l’histoire. Après avoir obtenu son diplôme de Yale en 1968, Bush a servi dans l’US Air National Guard pendant un an.

En 1973, Bush a obtenu un MBA de la Harvard Business School. Il est ensuite retourné au Texas pour travailler dans l’industrie pétrolière. En 1977, il a épousé Laura Welch, une enseignante et bibliothécaire. Ils ont eu deux filles, Jenna et Barbara.

En 1988, Bush a décidé de se lancer dans la politique et a été élu gouverneur du Texas. Il a été réélu en 1990 et en 1994. En 1998, il a été nommé président du Comité national républicain. En 2000, il a été élu président des États-Unis, battant le candidat démocrate Al Gore. Bush a été réélu en 2004, battant le candidat démocrate John Kerry. En 2006, il a nommé Robert Gates secrétaire à la Défense, succédant à Donald Rumsfeld.

Bush a quitté la Maison Blanche en 2009. En 2013, il a ouvert le George W. Bush Presidential Center, un musée et un centre de recherche à l’université du Texas. En 2017, Bush a été diagnostiqué avec un stade précoce de la maladie d’Alzheimer.

 

Formation et carrière de George W. Bush

George W. Bush, né le 6 juillet 1946 à New Haven (Connecticut), est un homme d’affaires et homme politique américain. Il est le 43e président des États-Unis, en fonction de 2001 à 2009. Bush est le fils du 41e président des États-Unis, George H. W. Bush, et de Barbara Bush.

Bush a été élevé dans le Connecticut et au Texas. Après avoir obtenu son diplôme de l’université Yale en 1968, il s’est engagé dans les Air National Guard. Il a ensuite étudié la droit à l’université Harvard, avant de retourner dans le Texas pour faire des affaires dans le secteur pétrolier. En 1978, il a été élu gouverneur du Texas, en poste jusqu’en 2000.

En 2000, Bush a été nommé président des États-Unis après avoir battu le candidat démocrate Al Gore dans une élection très serrée et controversée. L’un des principaux enjeux de la campagne avait été la réforme du système de santé américain.

Bush a été président durant les attaques terroristes du 11 septembre 2001. Les États-Unis ont ensuite mené des campagnes militaires en Afghanistan et en Irak. En 2003, Bush a signé la loi sur la prescription médicament, qui a été l’une des plus importantes réformes du système de santé américain.

Bush a été réélu en 2004, mais sa deuxième mandat a été marquée par des controverses, notamment en raison de la guerre en Irak. La crise financière de 2008 a également miné sa popularité. Bush a quitté la présidence en 2009, et a été succeeded par le président Barack Obama.

 

Politique intérieure de George W. Bush

George W. Bush est né le 6 juillet 1946 à New Haven, dans le Connecticut. Fils du 41e président des États-Unis, George H. W. Bush, et de sa femme, Barbara Bush, il a grandi dans le Massachusetts et le Texas. Il a étudié à l’Université Yale et à l’Université Harvard, avant de se lancer dans les affaires. En 1968, il s’est engagé dans l’Armée de l’Air nationale américaine, où il a servi pendant trois ans.

En 1974, il a rejoint la campagne de son père pour la présidence des États-Unis. En 1978, il a été élu gouverneur du Texas. Il a été réélu en 1982 et en 1986. En 1989, il a annoncé sa candidature à la présidence des États-Unis, mais il a été battu par son rival, le démocrate Michael Dukakis.

En 1994, il a de nouveau été élu gouverneur du Texas. En 2000, il a été élu 45e président des États-Unis, battant le démocrate Al Gore. Il a été réélu en 2004, battant le démocrate John Kerry.

Durant son premier mandat, Bush a mis en œuvre un programme de réduction des impôts, qui a été critiqué par les démocrates. Il a également signé la loi sur la réforme des retraites, qui a été critiquée par les syndicats. En outre, Bush a déclaré la guerre à l’Irak en 2003, prétendant que le régime de Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive. La guerre a été critiquée par les démocrates et les opposants à la guerre. En 2004, Bush a signé la loi sur la réforme des services de santé, qui a été critiquée par les démocrates.

Durant son second mandat, Bush a mis en œuvre un programme de réduction des impôts, qui a été critiqué par les démocrates. Il a également signé la loi sur la réforme des retraites, qui a été critiquée par les syndicats. En outre, Bush a déclaré la guerre à l’Irak en 2003, prétendant que le régime de Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive. La guerre a été critiquée par les démocrates et les opposants à la guerre. En 2004, Bush a signé la loi sur la réforme des services de santé, qui a été critiquée par les démocrates.

Bush a quitté la présidence en 2009, et il a été remplacé par le président Barack Obama.

 

Politique étrangère de George W. Bush

George W. Bush est né le 6 juillet 1946 à New Haven, dans le Connecticut. Il est le eldest fils de George H. W. Bush, 41e président des États-Unis, et de Barbara Bush. Après avoir étudié à l’université Yale, il s’engage dans les Air National Guard. En 1968, il est réformé pour raison de santé. Il suit ensuite les cours de Harvard Business School et obtient son diplôme en 1975.

En 1977, il revient dans sa ville natale de Midland, au Texas, et y fonde Arbusto Energy, une petite entreprise pétrolière. En 1984, il fusionne avec la compagnie Harken Energy Corporation. En 1986, il devient directeur de la compagnie et, en 1989, président du conseil d’administration. En 1990, la Harken Energy Corporation est mise en cause dans une affaire de détournement de fonds. George W. Bush est blanchi par la Securities and Exchange Commission (SEC).

En 1994, il se présente aux élections générales pour le poste de gouverneur du Texas. Il est élu avec 53 % des voix. En 1998, il est réélu avec 69 % des voix. En 2000, il se présente à la présidence des États-Unis. Il est élu au deuxième tour de scrutin face à Al Gore. En 2004, il est réélu à la présidence avec 51 % des voix.

George W. Bush est un républicain modéré. Il a été critiqué par les conservateurs pour avoir augmenté les dépenses fédérales et pour avoir signé une loi sur l’immigration qui donne un statut légal aux travailleurs immigrants. Il a été critiqué par les libéraux pour sa politique économique, pour sa politique en matière de santé et pour sa gestion de la guerre en Irak.

George W. Bush a été critiqué pour sa politique étrangère. En 2003, il a ordonné l’invasion de l’Irak, sans l’approbation du Conseil de sécurité de l’ONU. La guerre en Irak a été l’un des événements les plus controversés de son mandat. En 2007, il a ordonné l’envoi de troupes supplémentaires en Irak, dans le cadre de la « stratégie de sursaut ». En 2008, il a ordonné le déploiement de troupes supplémentaires en Afghanistan, dans le cadre de la « stratégie de sursaut ».

En janvier 2009, George W. Bush quitte la Maison Blanche et laisse la présidence à Barack Obama.

 

La Legacy de George W. Bush

George W. Bush est né le 6 juillet 1946 à New Haven, dans le Connecticut. Il est le fils aîné du 41e président des États-Unis, George H. W. Bush, et de sa femme, Barbara Bush. Après avoir fréquenté les écoles publiques de Midland et de Houston, au Texas, il entre à l’Université Yale, où il obtient un diplôme en histoire en 1968.

Bush sert dans la Air National Guard de l’Texas de 1968 à 1974. En 1973, il épouse Laura Welch, une bibliothécaire et ancienne professeur d’école. Ils ont trois enfants : George Walker, Jenna et Barbara.

Après avoir quitté l’Air National Guard, Bush travaille dans l’industrie pétrolière au Texas. En 1977, il devient gouverneur adjoint du Texas, puis gouverneur du Texas en 1995. En 2000, il est élu 43e président des États-Unis, battant Al Gore au vote du Collège électoral. Bush est réélu en 2004, battant John Kerry.

Bush est président pendant la Guerre d’Irak, qui commence en 2003. La même année, il signe la loi sur les taxes sur les dividendes, qui réduit les impôts sur les bénéfices des entreprises. En 2007, Bush annonce un plan d’aide aux victimes du terrorisme dans le Golfe du Mexique après l’ouragan Katrina.

Bush quitte la présidence en 2009. Après son mandat, il s’installe à Dallas, au Texas, avec sa famille. En 2010, il publie son autobiography, Decision Points. En 2013, il ouvre le George W. Bush Presidential Center, une bibliothèque et un musée dédiés à sa présidence, à l’Université du Texas à Austin.

 

George W. Bush a été le 43e président des États-Unis, en fonction de 2001 à 2009. Bush a été élu en 2000 après une campagne controversée et un vote très serré de la Cour suprême des États-Unis, et a été réélu en 2004 avec une plus large victoire. Il a été le deuxième président américain de la famille Bush, après son père George H. W. Bush, qui a été président de 1989 à 1993. Bush a mené les États-Unis dans une guerre contre le terrorisme après les attaques du 11 septembre 2001, et a lancé une invasion de l’Irak en 2003. Bush a été critiqué pour les deux, et sa popularité a chuté au cours de son second mandat. Il a quitté office en 2009 comme l’un des présidents les plus impopulaires de l’histoire américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.