Franklin Pierce

Franklin Pierce est né le 23 novembre 1804 à Hillsborough, dans le New Hampshire. Il a été le 14e président des États-Unis, en fonction de 1853 à 1857. Il est considéré comme l’un des présidents les plus inefficaces de l’histoire américaine.

Enfance et jeunesse de Franklin Pierce

Franklin Pierce est né le 23 novembre 1804 à Hillsborough, en Nouvelle-Hampshire. C’était le cinquième enfant de Benjamin et Anna Kendrick Pierce. Son père était un homme d’affaires et un juge de la cour suprême du New Hampshire. Sa mère était une femme aimante et affectueuse.

Franklin a passé la majeure partie de son enfance à Hillsborough. À l’âge de 6 ans, il a commencé à étudier à l’école du village. À l’âge de 14 ans, il est allé étudier au collège de Bowdoin, dans le Maine. C’est là qu’il a rencontré Nathaniel Hawthorne, avec qui il est devenu ami.

Après avoir obtenu son diplôme en 1824, Pierce a commencé à étudier le droit. En 1827, il a ouvert un cabinet d’avocats à Concord, dans le New Hampshire. En 1829, il s’est marié avec Jane Means Appleton, une jeune femme intelligente et belle.

Au cours des années suivantes, Pierce a eu une carrière politique prospère. En 1833, il a été élu au Congrès. En 1837, il est devenu sénateur du New Hampshire.

Pierce était un partisan du président Andrew Jackson. Il a soutenu la loi de 1830 sur l’indemnisation des colons américains expropriés par le gouvernement français, ainsi que la loi de 1832 sur la nationalisation des banques.

En 1841, Pierce a été nommé ministre plénipotentiaire des États-Unis au Mexique. En 1842, il a aidé à négocier le traité de Webster-Ashburton, qui a mis fin à une dispute frontalière entre le Canada et les États-Unis.

Pierce est rentré aux États-Unis en 1843, après la mort de sa femme. Jane avait été atteinte d’une maladie mentale et avait eu plusieurs accidents. La mort de Jane a profondément affecté Pierce. Il a essayé de se retirer de la vie politique, mais en 1852, il a été désigné comme candidat à la présidence par le parti démocrate.

Pierce a été élu président des États-Unis en 1852. Son mandat a été marqué par plusieurs événements importants, notamment la guerre de Crimée, la crise de 1857 et la question de l’esclavage.

En 1854, Pierce a signé la loi Kansas-Nebraska, qui a permis aux États du Kansas et du Nebraska de décider s’ils voulaient autoriser ou interdire l’esclavage. Cette loi a divisé le parti démocrate et a conduit à la Guerre

L’ascension de Franklin Pierce

Franklin Pierce est né le 23 novembre 1804 à Hillsborough, en Nouvelle-Hampshire. Il est le cinquième enfant et le deuxième fils de Benjamin et Anna Kendrick Pierce. Pierce est un descendant direct du père fondateur Thomas Pierce, qui est arrivé en Nouvelle-Angleterre en 1633.

Pierce a étudié au collège de Bowdoin de 1824 à 1827. Il y a rencontré son ami intime et mentor, Nathaniel Hawthorne. Après avoir obtenu son diplôme, Pierce a été admis au barreau de New Hampshire en 1830. Il a ensuite ouvert un cabinet d’avocats à Hillsborough avec son ami Henry Hubbard.

Pierce a été activement impliqué dans la politique locale et a été élu au Sénat de l’État de Nouvelle-Hampshire en 1833. À l’âge de 29 ans, il était le plus jeune membre du Sénat. En 1834, il a été élu à la Chambre des représentants des États-Unis, où il a servi jusqu’en 1837.

Pierce a été élu président des États-Unis en 1852. Son mandat a été marqué par la guerre de sécession, qui a éclaté peu de temps après son inauguration. Pierce a tenté de maintenir l’union en faisant des concessions aux sudistes, mais ces efforts ont été vains. En 1861, il a été défaite pour la réélection.

Après avoir quitté la Maison Blanche, Pierce est retourné dans sa ville natale de Concord, dans le New Hampshire. Il est mort le 8 octobre 1869, à l’âge de 64 ans.

La présidence de Franklin Pierce

Franklin Pierce fut le 14ème président des États-Unis. Il a été élu en 1852 et a servi de 1853 à 1857. Pierce était un démocrate du New Hampshire.

Franklin Pierce est né le 23 novembre 1804 à Hillsborough, dans le New Hampshire. Il a été le 5ème enfant de Benjamin et Anna Kendrick Pierce. Les Pierce étaient une famille de fermiers. Benjamin Pierce était aussi un officier de la milice et a servi pendant la révolution américaine.

Franklin Pierce a étudié au collège de Bowdoin, dans le Maine. Il a été admis à la barre en 1827. Après avoir ouvert un cabinet d’avocats à Concord, dans le New Hampshire, il s’est rapidement impliqué dans la vie politique. En 1832, il a été élu au Sénat de l’État du New Hampshire.

Pierce a été élu au Congrès des États-Unis en 1833. Il a servi de 1833 à 1837. Pierce a ensuite été élu au Sénat des États-Unis en 1837. Il a servi de 1837 à 1842. En 1841, Pierce a pris sa première et seule fonction exécutive en étant nommé au poste de secrétaire adjoint de la Guerre par le président Martin Van Buren.

Pierce a été élu au Congrès des États-Unis pour la seconde fois en 1842. Il a servi de 1843 à 1845. En 1846, Pierce a pris sa seconde et dernière fonction exécutive en étant nommé au poste de brigadier général de l’armée des États-Unis par le président James K. Polk.

Pierce a quitté l’armée en 1847. Il est retourné dans le New Hampshire et a repris sa pratique d’avocat. En 1852, Pierce a été élu président des États-Unis. Il a servi de 1853 à 1857.

Pierce a été le président pendant la guerre de Crimée. Il a aussi été le président pendant la guerre civile américaine.

Pierce a été battu lors de sa réélection en 1856. Il a quitté la présidence en 1857.

Pierce est retourné dans le New Hampshire après avoir quitté la présidence. Il est mort le 8 octobre 1869 à Concord, dans le New Hampshire.

La vie après la présidence

Franklin Pierce fut le 14ème président des États-Unis, en fonction de 1853 à 1857. À la suite de son mandat, il a connu une période difficile, notamment en raison de la mort de son fils unique en 1853. Cependant, il est resté actif dans la politique, notamment en tant que membre du Parti démocrate. En 1861, il a été nommé ambassadeur des États-Unis au Mexique par le président James Buchanan. Il est mort en 1869, à l’âge de 64 ans.

L’héritage de Franklin Pierce

Franklin Pierce naît le 23 novembre 1804 à Hillsborough, dans le New Hampshire. Il est le cinquième enfant de Benjamin et Anna Kendrick Pierce. Sa famille est issue de colons puritains qui ont émigré dans la région au XVIIe siècle. Pierce fait ses études au collège de Bowdoin, dans le Maine. Il y est l’un des élèves les plus brillants de sa promotion. Il se passionne pour la politique et la défense des droits de l’homme.

En 1829, il épouse Jane Means Appleton, une jeune femme issue d’une famille aisée de la Nouvelle-Angleterre. Jane est une femme cultivée et instruite. Elle apporte une dot considérable à son mariage. Les Pierce ont trois enfants : Franklin Jr, who died in 1836 at the age of four; Benjamin, who died in 1839 at the age of two; and Franklin “Frank” Robert, who was born in 1840.

Pierce commence sa carrière politique en 1827, à l’âge de 23 ans, en se présentant aux élections législatives du New Hampshire. Il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1833. Il y siège jusqu’en 1837. En 1841, il est nommé sénateur du New Hampshire. Il occupe ce poste jusqu’en 1845.

En 1846, à la suite de la déclaration de guerre contre le Mexique par les États-Unis, Pierce s’engage dans l’armée. Il est nommé brigadier général et commande une brigade dans l’armée de Zachary Taylor. Il participe à la bataille de Monterey en septembre 1846.

À son retour de la guerre, Pierce est élu président du parti démocrate du New Hampshire. En 1852, il est nommé candidat à la présidence des États-Unis par son parti. Il est élu président des États-Unis en novembre 1852. Il est inauguré le 4 mars 1853.

Pierce est un président modéré. Il essaie de ménager les différentes factions du parti démocrate. Il est confronté à de nombreux défis, notamment la question de l’esclavage, qui divise le pays. En 1854, il signe la loi Kansas-Nebraska, qui permet aux territoires du Kansas et du Nebraska de décider eux-mêmes de la question de l’esclavage. Cette loi déclenche une vive opposition dans le Nord et le Sud du pays.

En 1856, Pierce est renommé candidat à la présidence par son parti. Mais il est battu par le candidat républicain, John C. Frémont.

Après la fin de son mandat, Pierce s’éloigne de la vie politique. Il voyage à travers les États-Unis.

Franklin Pierce est un ancien président des États-Unis. Il a été élu en 1852 et a servi jusqu’en 1856. Pierce est né en 1804 à Hillsborough, dans le New Hampshire. Il a été élevé dans une famille aisée et a étudié au collège de Bowdoin. Après avoir obtenu son diplôme, il est devenu avocat. Pierce a été élu au Congrès en 1832. Il a ensuite servi dans l’armée américaine pendant la guerre de 1812. Pierce a ensuite repris sa carrière politique et a été élu au Sénat en 1837. En 1852, il a été élu président des États-Unis. Pierce a été un président controversé et a été critiqué pour sa gestion de la guerre de Crimée et pour sa position sur l’esclavage. En 1856, il a été battu lors de sa réélection. Après son mandat, Pierce est retourné dans sa ville natale. Il est décédé en 1869.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.