Abraham Lincoln

Abraham Lincoln est né en 1809 dans le Kentucky. Il a grandi dans une famille pauvre et a été élevé par son père qui était un fermier. Lincoln a étudié le droit et a été admis au barreau en 1836. Il a ensuite commencé sa carrière politique en se présentant aux élections législatives de l’Illinois en 1846. Lincoln a été élu président des États-Unis en 1860 et a été réélu en 1864. Il a été assassiné en 1865 par John Wilkes Booth.

Jeunesse et famille

Abraham Lincoln est né le 12 février 1809 à Hardin County, dans le Kentucky, de Thomas et Nancy Lincoln. Il est le deuxième des quatre enfants du couple. Ses frères et sœurs sont Sarah, Thomas et Nancy. Le père de Lincoln est charpentier et agriculteur. Sa mère meurt lorsqu’il a neuf ans. Le père de Lincoln se remarie en 1819 avec Sarah Bush Johnston. Lincoln grandit dans une région rurale et reçoit peu d’éducation formelle. Il est surtout autodidacte.

La famille de Lincoln est pauvre et son enfance est difficile. À l’âge de 21 ans, il s’installe à New Salem, dans l’Illinois, pour commencer une nouvelle vie. Il travaille comme employé dans un magasin et comme géomètre. Il a également servi dans la milice de l’Illinois. En 1834, il est élu à la législature de l’Illinois. Il remplit quatre mandats au sein de cette assemblée.

Lincoln est un membre du parti Whig et un opposant à l’esclavage. En 1846, il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis. Il remplit un mandat au Congrès. Lincoln retourne dans l’Illinois et pratique le droit. Il épouse également Mary Todd en 1842. Le couple a quatre enfants, dont un seul, Robert, a survécu jusqu’à l’âge adulte.

Lincoln se présente au Sénat des États-Unis en 1858. Il perd l’élection mais acquiert une renommée nationale grâce à ses débats avec Stephen Douglas. En 1860, Lincoln est élu président des États-Unis. Il prend ses fonctions en 1861, au moment où la guerre de Sécession commence

Lincoln et son éducation

Abraham Lincoln est né dans une famille pauvre de Kentucky en 1809. Il a grandi dans les bois et n’a jamais eu l’occasion d’aller à l’école. Cependant, il a appris à lire et à écrire grâce à sa mère et à son oncle. À l’âge de 12 ans, il a commencé à travailler comme apprenti pour un artisans. À 18 ans, il a quitté sa famille pour aller vivre dans l’Illinois.

Lincoln a ensuite étudié la loi pendant trois ans, mais n’a pas pu obtenir son diplôme car il n’avait pas le temps de terminer ses études. En 1836, il a ouvert son propre cabinet d’avocats à Springfield, dans l’Illinois. Il a rapidement gagné sa réputation en tant qu’avocat habile et éloquent.

En 1846, Lincoln est élu au Congrès américain. Il y restera pendant deux ans, avant de retourner à sa pratique d’avocat. En 1858, il affronte Stephen Douglas pour une place au Sénat américain. Bien que Lincoln perde l’élection, son discours lors du débat entre les deux candidats le rend célèbre dans tout le pays.

En 1860, Lincoln est élu président des États-Unis. Sa victoire est due en grande partie à son opposition à l’esclavage. En 1861, la guerre civile éclate entre les États du Nord, qui sont favorables à l’abolition de l’esclavage, et les États du Sud, qui s’y opposent. Lincoln est réélu président en 1864, et la guerre se termine en 1865. Malheureusement, Lincoln est assassiné peu de temps après la victoire du Nord.

Lincoln et sa carrière politique

Abraham Lincoln a commencé sa carrière politique en 1832, en se présentant aux élections législatives de l’Illinois. Il a été battu, mais cette campagne lui a permis de se faire un nom dans le parti Whig. En 1834, il a été élu à la Chambre des représentants de l’Illinois, et il a été réélu en 1836. En 1837, il a quitté la Chambre pour se concentrer sur sa carrière d’avocat.

En 1846, Lincoln a été élu au Sénat des États-Unis, où il a servi jusqu’en 1849. En 1854, il a pris position pour la première fois sur le issue de l’esclavage, en s’opposant à la loi Kansas-Nebraska. En 1858, il a affronté Stephen Douglas dans une série de débats télévisés à propos de l’expansion de l’esclavage. Bien que Lincoln ait perdu cette élection, ces débats l’ont rendu célèbre dans tout le pays.

En 1860, Lincoln a été élu président des États-Unis. À peine un mois après son investiture, les États du Sud ont commencé à se séparer de l’Union. En 1861, la guerre civile a éclaté. Lincoln a été réélu en 1864, et il a été assassiné en 1865.

La guerre civile américaine

Abraham Lincoln, né le 12 février 1809 à Hodgenville dans le Kentucky, est un homme d’État américain. Devenu avocat, il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1846. À la suite de l’éclatement de la guerre civile américaine, il est élu président des États-Unis en 1860. Il est réélu en 1864. Il meurt assassiné le 15 avril 1865 à Washington par John Wilkes Booth.

Abraham Lincoln est un président marqué par la guerre civile américaine, qu’il a dû mener de 1861 à 1865. Il a été confronté à de nombreux défis, notamment l’esclavage, la sécession des États du Sud et la question du nationalisme. Il a été l’un des principaux artisans de la Reconstruction, qui a permis aux États du Sud de se remettre de la guerre et de se réintégrer dans le Union.

Lincoln a été un président progressiste, notamment en ce qui concerne les droits des minorités et l’expansion du gouvernement fédéral. Il a été l’un des premiers présidents à mettre en place des programmes d’aide sociale, comme la pension pour les veuves de soldats de la guerre civile. Il a également signé la loi sur l’homestead, qui a permis à de nombreux fermiers de s’établir dans l’Ouest américain.

Lincoln a été critiqué pour son manque de tolérance envers les opposants politiques, notamment pendant la période de la guerre civile, où il a suspendu habeas corpus et fait arrêter de nombreux dissidents. Il a également été critiqué pour sa gestion de la guerre civile, notamment pour ses décisions militaires, qui ont été critiquées par de nombreux historiens.

Malgré toutes ces critiques, Abraham Lincoln est considéré comme l’un des plus grands présidents des États-Unis. Il a été élu à deux reprises, en 1860 et en 1864, et a été assassiné en 1865, alors qu’il était en train de mettre en place les plans de reconstruction de l’après-guerre. Sa mort a été un choc pour le pays et a profondément marqué la nation américaine.

L’héritage de Lincoln

Abraham Lincoln est né en 1809 dans le Kentucky. Il a grandi dans une famille pauvre et a eu peu d’occasions de fréquenter l’école. A l’âge de vingt-deux ans, il est devenu avocat et a rapidement gagné sa réputation en plaidant des causes importantes. En 1834, il est élu au Congrès des États-Unis et, en 1846, il est élu au Sénat.

En 1860, Lincoln est élu président des États-Unis. Sa victoire est due en grande partie à son opposition à l’expansion de l’esclavage dans les territoires américains. Lincoln est un homme de paix, mais il est contraint de déclarer la guerre à la Confédération en 1861. Au cours de la guerre, il est critiqué pour ses décisions militaires, mais il est également salué pour sa capacité à maintenir l’union. En 1863, Lincoln fait adopter la Proclamation d’émancipation, qui libère les esclaves dans les États en rébellion.

Lincoln est réélu en 1864, mais il est assassiné par John Wilkes Booth en 1865, peu de temps après la capitulation de la Confédération. Sa mort est un choc pour le pays et il est largement considéré comme l’un des présidents les plus importants de l’histoire des États-Unis.

L’héritage de Lincoln est complexe. Il est célébré comme un héros de l’union et de l’émancipation, mais il est également critiqué pour avoir violé les droits civils de ses opposants politiques. Quoi qu’il en soit, Lincoln est une figure emblématique de l’histoire américaine et son héritage continue de faire débat.

Abraham Lincoln a été l’un des présidents les plus importants de l’histoire des États-Unis. Il a mené le pays à travers une période de grande turbulence, de la guerre civile à la Reconstruction. Ses écrits et ses discours ont inspiré de nombreux Américains et il est considéré comme l’un des plus grands présidents de tous les temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.